Passer au contenu

Se connecter à MultiTracksFr.com

Blog

Face à la page blanche ? 12 clés pour déverrouiller ses idées


CATÉGORIES: News, Home Page, French, Paul Baloche

Par Paul Baloche et Jimmy & Carol Owens

Nous connaissons tous ces moments où la musique vient toute seule mais nous avons tous aussi ces moments où “les cieux semblent être aussi durs que du bronze” avec l’impression que nous ne pouvons pas y accéder spirituellement. Ou, il se peut également que nous soyons dans une sorte de routine où tous nos chants commencent à se ressembler, du moins pour les autres personnes. Comment pouvons-nous à nouveau faire jaillir l’inspiration ?

Cela dépend de ce qui cause le blocage. Si la cause est que nous sommes secs spirituellement et que nous n’avons rien de frais à dire, la réponse est simple : on a besoin de se rafraîchir en prenant un verre de l’Eau Vivante. Si par contre nous sommes musicalement à sec, peut être que nous avons besoin d’écouter de la musique surtout que lorsque nous essayons d’écrire dans un style inhabituel. Nous avons alors besoin de nous imbiber de ce courant particulier pendant un moment. On ne veut pas copier les idées des autres, on veut juste réamorcer la pompe et rafraîchir notre mémoire en ce qui concerne les caractéristiques du genre musical en question.

L’apôtre Paul a dit à Timothée, “ravive le don que Dieu t’a fait”. Il faisait référence au don spirituel mais le principe est le même pour le don musical. Les exercices d’échauffement entraînent les athlètes et les chanteurs vers de meilleures performances et cela fonctionne aussi pour les auteur-compositeurs. Essayez quelques unes de ces idées pour que votre créativité surgisse à nouveau :

1 – Changement d’accords. Trouvez une liste de bons chants et cherchez les enchaînement d’accords inhabituels. Cela va peut-être susciter de nouvelles idées musicales qui ne vous seraient peut-être pas venues à l’esprit autrement. Le changement d’accord avec lequel vous avez commencé ne va peut-être pas apparaître dans la version finale de votre chant mais il aura servi en tant que tremplin lorsque votre batterie était à plat.

2 – Motifs rythmiques. Choisissez un groove et commencez à chanter des idées de paroles avec celui-ci. De nouveaux riffs vont faire étinceler de nouvelles mélodies. Aujourd’hui, beaucoup de musiques ainsi que les chants de louange contemporaine incluent l’utilisation de machines rythmiques lors de leur création. Ces outils modernes peuvent vous inspirer avec des influences rythmiques subtiles auxquelles vous n’auriez peut-être même pas pensé.

3 – Autre tonalité. Si vous avez pris l’habitude de chercher des mélodies en Do, Ré ou Mib où la note tonique a tendance à se trouver au bas de la portée, essayez plutôt de jouer en Fa, Sol ou Lab qui ont des toniques plus proches du milieu de gamme. Cela va vous forcer à vous éloigner de mélodies qui finissent toujours dans les aigus ou dans les graves. Vous allez sûrement avoir un sentiment complètement différent avec certaines de ces gammes.

Aussi, essayez d’expérimenter avec d’autres gammes avec lesquelles vous n’avez pas l’habitude de jouer parce qu’elles sont trop difficiles. Entraînez-vous jusqu’à ce qu’elles deviennent plus faciles à jouer. Vous n’allez pas seulement devenir un musicien plus averti mais cela va aussi vous suggérer de nouvelles mélodies tout en évitant que vos doigts ne tombent à un endroit où les idées sont déjà puisées. Peut-être que vous devrez essayer de pêcher ces idées à différents endroits pour trouver un changement.

4 – Écrire a cappella. Essayez de chercher une mélodie sans utiliser d’instrument. Le problème est que nos doigts ont tendance à développer leurs propres habitudes et lorsqu’on les laisse faire la progression d’accords, ils ont tendance à aller aux mêmes endroits encore et encore. Quand on les retire du processus, on peut se trouver libre d’aller dans de nouvelles directions. On pourra harmoniser notre mélodie plus tard.

5 – Un autre mode. Combien de temps s’est écoulé depuis que vous avez puisé dans une tonalité mineure ? Ne les oubliez pas, elles peuvent vous conduire dans une toute nouvelle direction.

6 – Expérimenter avec les gammes. Jouez-les et regardez quelles idées en ressortent. Par exemple, commencez votre mélodie par le 3ème degré de la gamme, essayez ensuite de commencer par le 6ème ou le 2ème.

7 – Faire correspondre les accords aux paroles. Regardez vos paroles à la loupe. Quel est le ressenti général de votre message ? Quels types d’accords cela suggère t-il ? Essayez de mettre les accords appropriés à des mots ou à des phrases clés comme :

– Des triades qui retentissent pour une ligne triomphante

– Un accord add9 ou 6-9 pour une scène riche et fraîche

– Un accord majeur 7ème pour une pensée sereine et calme

– Une triade sans 3ème (un Do5 ou un Sol5) pour un hymne de qualité celtique

– Un accord iv mineur 6 pour un sentiment nostalgique

– Un accord viib pour une déclaration sérieuse ou une sensation rock classique

– Une note dissonante et alternée dans les basses pour une partie plus menaçante

Voyez quelles idées mélodiques viennent puis travaillez à l’envers et à l’endroit à partir de là pour étoffer votre mélodie.

8 – Désaccordez votre guitare. Accordez la corde Mi grave en Ré et expérimentez ainsi avec un accordage “Dropped D”. Ou, accordez la corde Mi aigu en descendant d’un demi ton et tous les accords sonneront différemment. Le Mi sera alors un Mi maj7, etc. Cela va sûrement créer une humeur différente remplie de nouvelles idées. Essayer aussi d’utiliser un »demi capo ».

9 – Jouer en même temps qu’un album. Est-ce tricher ? Bien sûr que non à partir du moment où vous ne volez pas quelque chose. Vous seriez surpris de savoir que beaucoup d’auteur-compositeurs à succès font ça. Ce que vous cherchez c’est un tremplin pour vous lancer, quelque chose qui vous introduit dans un genre et un sentiment qui a déjà fait ses preuves. Après que vous ayez joué de cette façon pendant un moment, arrêtez l’album et improvisez votre propre morceau. Peut-être que vous allez remarquer que vous avez pris un tournant et que le nouveau matériel qui en ressort est maintenant le votre. De là peut naître le début d’un chant mais lorsque vous avez terminé écoutez de nouveau le CD pour être sûr que ce que vous avez fait est vraiment le votre. Il est parfois difficile de se souvenir si ce que l’on s’est mis à chanter ou jouer était notre idée ou celle de quelqu’un d’autre.

Souvenez-vous quand même, dans toutes ces tentatives, de ne pas créer une mélodie mécanique. Utilisez ces moyens comme un point de départ et laissez votre propre créativité prendre le dessus. Quand vous expérimentez, il est possible que vous vouliez allumer un enregistreur et que vous l’oubliiez. Si quelque chose de bon en ressort vous l’avez, sinon vous n’avez rien perdu.

10 – Faites une pause. Relaxez-vous. Si vous avez travaillé longtemps et assidûment sur votre chant et que vos idées ont cessé de se montrer, vous avez probablement tourné votre créativité en mode arrêt. Bougez, concentrez-vous sur autre chose, quelque chose d’agréable qui ne demande pas trop de réflexion. Reposez-vous et relaxez-vous car cela peut littéralement recréer votre habilité de penser et à trouver une solution aux problèmes. Quand vous allez y revenir vous aurez peut-être une étincelle. Paul aime aller dehors et tondre la pelouse quand il est bloqué.

11 – La nuit porte conseil. Apparemment ce vieux dicton a vraiment quelque chose. Il y a une partie du sommeil, quand elle arrive ou se termine, où notre créativité est dit-on, à son maximum. Juste avant que vous vous endormiez, repassez dans votre tête un chant sur lequel vous travaillez. Quand vous vous réveillez, vérifiez et voyez si quelque chose s’est développé.

12 – Priez pour ça. Parfois, malgré nos plus grands efforts pour amorcer la pompe, on peut faire face à la page blanche et si nous avons une date limite, cela peut nous apporter des problèmes. C’est là où nous avons besoin d’une aide spéciale en plus venant de la Source de notre créativité.(Bien sûr ça ne veut pas dire “attendez jusqu’à ce que tout le reste échoue, là priez”)



Exercice d’application :

Essayez quelques unes de ces clés listées ci-dessus pour Déverrouiller Vos Idées Face à La Page Blanche ou essayez-les même si vous n’êtes pas bloqué. Juste pour le fun.



Pour les MultiTracks, CustomMix ou Partitions de son dernier album francophone Glorieux, cliquez ici: Paul Baloche Glorieux

Article tiré du livre “God Songs – How To Write And Select Songs For Worship” écrit par Paul Baloche et Jimmy & Carol Owen.

Traduit par Camille Hartmann avec utilisé autorisation. Paru tout d’abord sur www.camillehartmann.com puis sur www.leadworship.fr

  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
  • needsalt
Retour vers le haut